Catégories
Médecine, santé & paramédical

Comment éviter les pierres d’amygdales

Même si les calculs amygdaliens ne sont pas très courants, ils peuvent être assez gênants pour les personnes qui en souffrent. La meilleure façon de faire face à toute condition clinique est de la prévenir en premier lieu. Cet article partage des informations sur les mesures qui peuvent aider à la prévention des calculs amygdaliens.

Le brossage, l’utilisation de la soie dentaire et le nettoyage de la langue sur une base quotidienne est la première étape vers la prévention des calculs amygdaliens.

Cliniquement appelés amygdalites, les calculs amygdaliens sont des structures calcifiées qui se développent dans les amygdales. Les amygdales sont situées à l’arrière de la gorge d’un individu. Il y a deux amygdales dans le corps humain qui sont placées dans des structures en forme de poche. Les crevasses de ces amygdales sont les endroits où les calculs se développent. Les bactéries, les aliments, le mucus et les cellules mortes sont piégés dans les recoins des amygdales et finissent par durcir, ce qui, en se calcifiant, donne lieu à des calculs blancs. Les calculs amygdaliens apparaissent généralement chez les personnes souffrant d’une amygdalite chronique ou d’inflammations fréquentes des amygdales. Comme toute affection médicale, elles affectent le bien-être des individus. Une mauvaise haleine, des maux de gorge, une inflammation des amygdales et des difficultés à avaler sont associés à cette affection qui peut entraver considérablement les activités quotidiennes. La section suivante de cet article traite des mesures visant à prévenir le développement des calculs amygdaliens dans la cavité buccale.

éviter pierres amygdales

Prévention des pierres amygdaliennes ou amygdalolithes

Il est extrêmement important de maintenir une bonne hygiène buccale pour prévenir la formation de calculs amygdaliens.

Se brosser les dents deux fois par jour et, si possible, après chaque repas, contribue à l’élimination des particules alimentaires obstruées et des autres débris qui s’accumulent dans les fentes des dents. Cela empêche également la croissance des bactéries dans la bouche qui sont responsables de la production de la mauvaise haleine associée aux calculs des amygdales.

Généralement, le brossage n’est pas suffisant pour éliminer la plaque déposée dans et autour des dents. Pour parvenir à une élimination complète de la plaque, il est également nécessaire d’utiliser le fil dentaire quotidiennement ou à intervalles réguliers.

Après le brossage, il faut gratter la langue pour éliminer les bactéries anaérobies productrices de soufre qui résident sous la surface de la langue. Ces bactéries produisent des composés sulfurés volatils qui, avec les débris accumulés dans les amygdales, donnent lieu à des amygdalites.

Se gargariser quatre fois par jour peut aider à garder la bouche exempte de bactéries tout au long de la journée et à prévenir la mauvaise haleine. Un bain de bouche sans alcool ou un simple gargarisme à l’eau salée peuvent faire l’affaire.

Un dentifrice et un bain de bouche oxygénant peuvent aider les individus qui ont récupéré des calculs amygdaliens en contrôlant la mauvaise haleine excessive qu’ils développent à cause de ce problème.

Augmenter la consommation d’eau est nécessaire pour prévenir les calculs amygdaliens, car boire de l’eau fréquemment maintient la bouche humide et chasse les particules alimentaires piégées.

La consommation de boissons ayant une teneur importante en sucre comme le thé, le café et les boissons gazeuses doivent être réduite car elles contribuent à la croissance bactérienne qui peut provoquer des calculs amygdaliens.

Les boissons alcoolisées doivent être évitées, d’une part, parce qu’elles ne sont pas bonnes pour la santé globale d’un individu et, d’autre part, parce qu’elles provoquent un assèchement excessif de la bouche qui peut soit provoquer une mauvaise haleine, soit augmenter sa gravité chez les individus souffrant déjà de calculs amygdaliens.

Fumer est préjudiciable à la santé et peut augmenter les chances de développer des maladies dans la cavité buccale. Par conséquent, il est préférable d’arrêter de fumer pour éviter ces dangers et avoir une haleine fraîche.

Les aliments ne doivent pas être consommés au moins une heure avant de dormir la nuit, car les particules alimentaires peuvent se coincer dans les recoins de l’amygdale et entraîner des calculs.

Les produits laitiers accélèrent la formation de calculs amygdaliens car ils sont riches en calcium et favorisent la formation de mucus, ces deux éléments étant des composants majeurs de ces calculs. Limiter la consommation de lait et de produits laitiers est donc une solution à ce problème.

Les personnes très sensibles aux calculs amygdaliens, comme celles souffrant d’une amygdalite, peuvent tout de même développer ce problème. Les petits calculs sont généralement retirés à l’aide d’un jet d’eau Waterpik ou d’un objet contondant accompagné d’un coton-tige. Cette opération doit être effectuée avec beaucoup de précautions et de douceur afin de ne pas blesser les amygdales. Un irrigateur dentaire est également un moyen sûr et facile de se débarrasser de ce problème. En outre, les médecins prescrivent des bains de bouche spécifiques qui ont la capacité de dissoudre ces calculs. Lorsque aucune de ces méthodes ne fonctionne, l’ablation chirurgicale des calculs amygdaliens devient nécessaire. Il est nécessaire de consulter un médecin avant d’adopter l’une de ces mesures préventives, car il est capable d’analyser ce qui convient à chaque individu. Ces mesures préventives réduisent considérablement les risques de formation de calculs amygdaliens et les souffrances inutiles qui en découlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *