Catégories
Médecine, santé & paramédical

Quel est le salaire d’un ambulancier

L’ambulancier ou l’ambulancière est la personne qui s’occupe du transport d’un malade, d’une victime d’accident ou encore d’une personne qui a une difficulté de se déplacer vers un centre de soin. Ce professionnel est à la fois un auxiliaire sanitaire. Il prend donc en main le confort et la santé du passager jusqu’à ce qu’il se trouve entre les mains d’un autre professionnel de la santé. Mais combien est payé ce métier ? Voici ce qu’il faut savoir !

Combien gagne un ambulancier ?

Il existe deux niveaux de métier d’ambulancier dont l’auxiliaire ambulancier et l’ambulancier. Le premier assure la conduite et aide au soin alors que le second doit savoir assurer toutes les opérations nécessaires dont la conduite, l’aide et les soins. Les salaires de ces deux catégories d’ambulancier ne sont donc pas les mêmes.

En général, l’auxiliaire est un ambulancier en début de carrière. Il gagne le SMIC soit 1 210 euros. Avec de l’expérience, son gain peut atteindre 1 700 euros.

Pour l’ambulancier, son salaire mensuel brut est de 1 800 euros environ. Cela équivaut à un salaire net de 1 400 euros, pour un taux horaire brut de près de 12 euros. Chaque année, un ambulancier gagne alors un peu plus de 21 000 euros. L’ambulancier peut percevoir jusqu’à 2 200 euros bruts par mois.

Comme pour n’importe quel autre métier, l’expérience est donc essentielle lorsqu’il s’agit de prévoir le niveau de rémunération. Dans certains cas, le niveau des formations obtenues peut aussi valoriser le professionnel. Ainsi, si l’ambulancier a l’aptitude de prendre en charge des profils particuliers, il peut faire une négociation de sa rémunération.

Il faut noter cependant que le métier d’ambulancier est très rarement associé à des primes variables. Pour pouvoir prétendre à des primes de participation ou des primes d’intéressement, il faut œuvrer auprès d’une grande entreprise. Toutefois, il est possible d’obtenir un 13e ou un 14e mois de salaire. Cela dépend généralement du contrat de travail ou bien de la convention collective.

Dans la majorité des cas, les entreprises n’augurent pas de primes sur objectif. Pour qu’un ambulancier puisse obtenir un salaire plus attractif, il doit gravir les échelons de la hiérarchie. Habituellement, son gain n’est pas très évolutif.

Toutefois, comparé à il y a quelques années, le gain de l’ambulancier a évolué. En 2009, ce même métier gagnait environ 1 700 euros bruts au maximum.

salaire ambulancier

D’autres éléments qui peuvent impacter sur le salaire

Outre le statut et le niveau d’expérience de l’ambulancier, sa zone de travail peut aussi changer les donnes en matière de salaire. Dans la plupart des cas, les ambulanciers travaillant en ville œuvrent pour le compte des grandes sociétés. Dans les zones rurales, ils travaillent en tant qu’indépendant c’est à dire pour leurs comptes. Leurs gains ne sont donc pas les mêmes. Alors que le premier a un salaire fixe, le second a un gain qui varie en fonction du nombre de services qu’il rende pendant le mois. La rémunération de l’ambulancier peut aussi avoir un rapport avec la démographie de la zone. Plus, il y a de la population, plus il a de la chance de gagner mieux car les demandes augmentent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *