espérance de vie

Avec une maladie comme le cancer, l’espérance de vie est fortement influencée par le stade auquel il a été détecté. Une détection précoce, suivie d’un traitement rapide, augmente l’espérance de vie, tandis qu’une détection tardive diminue les chances de survie.

La détection du cancer du côlon dépend de plusieurs facteurs.

Déterminer l’espérance de vie après avoir été diagnostiqué avec un cancer du côlon dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu, la détection précoce permet d’augmenter considérablement les chances de survie. Deuxièmement, les choix de style de vie du patient auront également un rôle certain à jouer dans l’augmentation de la durée de vie.

La durée de vie du cancer du côlon dépend de l’état de santé du patient.

  • Le cancer du côlon détecté au premier stade a des chances de survie à cinq ans de plus de 90%. À ce stade, la croissance cancéreuse ne s’est pas propagée au côlon externe ou aux ganglions lymphatiques.
  • Les taux de survie à cinq ans chutent à environ 85% à 75% au second stade. Ce stade voit le cancer se propager aux tissus qui tapissent le côlon.
  • Au troisième stade, le cancer se propage dans le côlon et les ganglions lymphatiques qui l’entourent. Le taux de survie à cinq ans est de 65% à 45%.
  • Le cancer de stade quatre voit la maladie se propager aux organes entourant le côlon. Les chances de survie sont moins de 10%.

Un aperçu du cancer du côlon

Le cancer du côlon se caractérise par une croissance cancéreuse dans le côlon, l’appendice et le rectum., le cancer colorectal est le troisième type de cancer le plus fréquent chez les hommes et le quatrième chez les femmes. Récemment, on a constaté une augmentation de l’occurrence du cancer du côlon et les statistiques dressent un tableau grave.

cancer du colon

Symptômes

Le défi fondamental de cette maladie est que ses symptômes sont souvent mal compris, ce qui entraîne un retard dans le diagnostic. Comme mentionné précédemment, la clé réside dans la détection précoce de la présence du cancer afin de commencer le traitement au plus tôt. Les symptômes généraux de cette maladie peuvent toutefois être trompeurs. Ils sont les suivants :

  • Diarrhée
  • Douleurs d’estomac
  • Jaunisse
  • Anémie
  • Fatigue
  • Nausea et vomissements
  • Saignement rectal
  • Perte de poids drastique

Il est recommandé de consulter votre médecin au plus tôt si vous remarquez l’un de ces symptômes, ou si vous vous sentez inhabituellement fatigué. Les personnes qui ont des antécédents de cancer du côlon dans leur famille sont plus exposées au risque de contracter cette maladie. Les fumeurs et les personnes souffrant de la maladie de Crohn sont également considérés comme plus exposés à cette maladie. La colite ulcéreuse est également une indication de cancer du côlon.

Augmentation de l’espérance de vie

Toute apparition d’un cancer du côlon dans la famille vous expose à un risque, ce qui signifie que des dépistages réguliers sont indispensables pour vous. N’oubliez pas qu’une détection précoce, suivie d’un traitement adapté, augmentera définitivement vos chances de survie. Plusieurs facteurs jouent un rôle dans la détermination de l’espérance de vie. On a observé que l’incidence de cette maladie est plus élevée chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Les options de traitement se compliquent avec l’âge, et ce facteur a un impact négatif sur les statistiques de survie. Il est très important que le patient renforce son système immunitaire afin de mieux combattre cette maladie. Le médecin conseille au patient de suivre un régime alimentaire strict et de faire de l’exercice, ce qui l’aide à répondre positivement au traitement.

N’oubliez pas qu’une détection précoce permet de lutter efficacement contre le cancer du côlon. Une fois que vous avez franchi l’âge de 50 ans, il est conseillé de se soumettre à des dépistages annuels afin d’écarter la possibilité que cette maladie vous frappe.