origine Saint-Valentin

Le 14 février est un jour spécial consacré aux amoureux. Tous les couples mettent tout en œuvre pour faire de la journée du Saint-Valentin, un événement unique et mémorable chaque année. Certains s’adonnent à des activités à deux, d’autres partent dans un lieu spécial, et d’autres encore, choisissent de rester à la maison pour célébrer leur amour. Mais connaît-on vraiment la Saint-Valentin ? D’où vient la fameuse fête des amoureux ? Focus sur l’origine de la Saint-Valentin.

La Saint-Valentin et ses origines latines

Selon la légende, Valentin n’était autre qu’un Romain ayant vécu au 3e siècle sous l’Empereur Claude II, alias Claude le Cruel. Ce dernier avait beaucoup de mal à recruter des soldats. Il en a donc conclu la cause de son problème venait des femmes et des enfants et du foyer qui retient les hommes. C’est ainsi qu’il décida que le mariage était désormais interdit. Malgré cette interdiction, le prêtre Valentin continuait, de son côté, à marier les gens. Lorsque l’empereur Claude a été tenu au courant de son acte, le prêtre Valentin fut condamné à mort. En attendant le jour de son exécution, le prêtre Valentin avait donc été jeté en prison. Il rencontre pendant ce temps la fille de son gardien : celle-ci était aveugle. Le jour de sa décapitation, Valentin avait envoyé un petit mot signé « ton Valentin » à sa bien-aimée. Elle retrouva la vue ce même jour. Une fois de plus, cette histoire reste une légende.

Toutefois, pour honorer la mémoire et saluer l’acte de bravoure de Valentin, le pape décide de choisir le 14 février comme date de la Saint-Valentin, en 498.

jour Saint-Valentin

La Saint-Valentin et ses origines romaines

La légende raconte également que la Saint-Valentin, de base, avait été créée pour remplacer une fête païenne incontournable chez les Romains. Il s’agit des Lupercales, une fête prévue pour célébrer et rendre hommage au dieu de la fécondité, le dieu Lupercus. À l’occasion de cette fête spéciale, les hommes pouvaient partir à la recherche de jeunes filles célibataires en portant le déguisement de leur choix. Ils pouvaient donc courir dans les rues pour trouver celle qui sera leur partenaire pendant les lupercales. Le but de cette fête était donc de favoriser la naissance de nouveaux couples, puis, d’optimiser la reproduction. Une fête qui faisait plus froid dans le dos au lieu de donner les papillons dans le ventre.

La Saint-Valentin et ses origines anglaises

Cette dernière explication constitue celle qui associe le 14 février à la célébration de l’amour. Il se dit qu’en Angleterre, le jour où les oiseaux se reproduisent le plus c’est le jour du 14 février. En se servant de cette information, les poètes du 14e et du 15e siècle se sont chargés d’inventer le mythe de la fête des amitiés et des amoureux. Le phénomène connaît son apogée vers le 19e siècle lorsque les meilleurs amis et les amoureux s’envoient des petits mots que l’on appelait les « Valentins », à l’occasion du 14 février. Au 20e siècle, la tradition perdure avec les cartes de vœux et petit à petit, la Saint-Valentin devient une fête exclusivement réservée aux amoureux.